Art de Voyager Léger – Produits Personnels

Vous aimez ? Partagez !

Pour maitriser l’art de voyager léger, il faut savoir effectuer de bons choix.

Choisir judicieusement ce que vous apporterez en vacances suppose que vous soyez capable d’identifier vos besoins réels et que vous sachiez découvrir des alternatives simples pour répondre à ces besoins.

art_voyager_leger_produits_personnels_blog_mariebo_auteure

Vous avez vu dans les articles précédents sur l’Art de Voyager Léger qu’il est préférable de voyager avec peu de bagages : un sac personnel et un bagage à main.

Il va de soi que, tout en étant résistants et imperméables, vos deux sacs de voyage doivent aussi être légers et faciles à manipuler.

Idéalement, ces deux sacs pourront toujours voyager avec vous et ainsi vous vous simplifierez la vie à l’aéroport et vos biens seront plus en sécurité.

Je dis bien idéalement, car si vous voyager sur une ligne aérienne qui n’autorise qu’un seul bagage, vous serez dans l’obligation d’enregistrer l’autre en soute.

Nous allons maintenant aborder le contenu de vos sacs de voyage.

Produits personnels

Compte tenu de la règlementation sur les liquides et les gels en avion, il va de soi qu’en voyageant uniquement avec des bagages à main, vous devrez éliminer autant de produits liquides que possible. 

Exemples de liquides, de gels et d’aérosols qui sont soumis à des restrictions s’appliquant aux bagages de cabine


Les articles soumis à des restrictions comprennent les contenants de boisson gazeuse, de jus, d’eau, d’alcool, de shampoing, de revitalisant, de rince-bouche, de parfum, d’eau de toilette, de savon liquide et de désinfectant pour les mains en liquide ou en gel, tous les types de crèmes et de lotions, le dentifrice, le fixatif, les produits de beauté en liquide ou en gel comme le mascara, le fond de teint liquide, les traceurs liquides pour les yeux, le fard à joue en gel et le rouge à lèvres en gel, ainsi que les gels, crèmes et aérosols à raser, et les déodorants en gel ou en aérosol.

Ce qui n’est pas une mauvaise chose. Les produits liquides sont lourds. Ils peuvent toujours vous jouer le tour de se répandre et de salir vos effets personnels.

Il faut trouver le maximum d’alternatives possibles pour garder de la place uniquement aux produits liquides auxquels vous tenez mordicus.

Voici donc une liste de trucs que j’ai découverts et expérimentés pour éliminer au maximum les liquides dans mes bagages.

1° Le savon en voyage

Vous avez besoin de savon pour vous laver les mains, les cheveux et prendre votre douche. Vous en avez besoin aussi pour laver un peu de vaisselle à l’occasion et surtout, faire un peu de lessive. Car en emportant peu de vêtements, vous devrez faire un peu de lessive tous les soirs.

Quel savon choisir ?

On trouve ici à Montréal, chez Tau, le savon du Dr Bronner qui peut se prêter à tous ces usages.

Assez doux pour vous laver le visage et assez efficace pour laver vos chaussettes.

J’ai déjà utilisé du savon de Marseille avec des résultats comparables, dans une vie antérieure.

Mais je dois dire que ça m’agace toujours de trainer un savon dans son étui, qu’il faut ensuite mettre dans un sac de plastique pour s’assurer que ça ne coule pas.

Mais maintenant que j’ai découvert les feuilles de savon, c’est le bonheur à l’état pur. J’en ai trouvé chez Jet-Setter à Montréal. Ils en vendent plusieurs variétés: en shampoing, savon corporel, savon à main, savon de rasage et détergent à lessive.

 

Après expérimentation, je me suis rendue compte que je peux me contenter d’apporter des feuilles de shampoing et des feuilles de détergent. En fait, je pourrais même me débrouiller uniquement avec des feuilles de shampoing.

Conformes aux normes de la TSA (Transportation Security Administration), les feuilles de savon à main font partie d’une série de produits géniaux. Il suffit d’ajouter de l’eau à la feuille pour qu’elle se dissolve immédiatement, vous permettant de vous laver les mains. Vous évitez les dégâts dans les bagages et les problèmes liés au transport de liquides dans les bagages de cabine.

J’en ai toujours dans mon sac à main ou mon sac de jour pour pouvoir me laver les mains.

Dans certaines toilettes publiques, les distributrices de savon peuvent être vides et dans les restaurants aussi.

Une autre solution: apportez des lingettes pour vous rafraichir dans l’avion ou pendant un long trajet en bus ou en train.

Apportez sur l’avion des paquets de lingettes qui n’ont pas été ouverts.

2° Le déodorant sur la route

Comme déodorant, il suffit d’apporter une pierre d’alun et vous respectez ainsi les normes de la TSA.

Choisissez le format le plus léger possible, la pierre d’alun dure très longtemps.

3° Le dentifrice en voyage

Même s’il existe des tubes de dentifrice en format de voyage, vous pouvez garder de la place pour d’autres liquides ou gels auxquels vous tenez en apportant du bicarbonate de soude.

Le Bicarbonate de soude 500gr est pratique aussi pour déodoriser vos chaussures ou pour mettre dans l’eau du bain pour soulager un coup de soleil.

Je transporte mon Bicarbonate de soude dans un contenant à épices recyclé.

De la même manière, vous pouvez également apporter de l’argile verte dont les vertus sont reconnues pour la santé de la peau et des cheveux.

Apportez aussi de la gomme à mâcher dentifrice qui remplace efficacement le rince-bouche.

4° Crèmes dans vos bagages

Au quotidien, vous utilisez diverses crèmes de soin: pour les mains, le visage, le corps et pour vous démaquiller.

Bon, d’accord, si vous êtes un homme, on va probablement oublier la crème démaquillante. 😉

Dans son livre L’art de la simplicité, Dominique Loreau propose d’utiliser une seul produit pour répondre à tous ces besoins. Voici ce qu’elle en dit:

“Cherchez une seule mais excellente huile que vous utiliserez pour votre visage, vos cheveux, votre corps et vos ongles. Toutes les crèmes, pour devenir des crèmes, doivent contenir de la glycérine. Or celle-ci bouche les pores et empêche la peau de respirer. …

Notre corps a besoin d’huile, extérieurement et intérieurement. …

L’huile d’avocat, en particulier, est excellente aussi bien pour le corps que pour le visage. Elle prévient les petites rides autour des yeux, et apporte élasticité et souplesse à l’épiderme”.

Si vous souhaitez utiliser le truc de Dominique Loreau, essayez-le d’abord avant de partir en voyage pour voir si elle vous convient. Il me semble que dans un autre de ses livres, elle recommande aussi l’huile de jojoba.

Pour ma part, j’apporte un tube de crème de jour très fine que j’utilise aussi comme crème à main.

Pour me démaquiller, j’utilise des lingettes démaquillantes du genre: Sante Lingettes nettoyantes démaquillantes Lotus et thé blanc

5° Maquillage en voyage

Mon maquillage se résume à ces 4 éléments: poudre bronzante de Lise Watier, un rouge à lèvres, un crayon traceur et un mascara.

La poudre bronzante permet de se passer de fond de teint en voyage.

6° Manucure

Apportez des limes en émeri et des tampons de dissolvant de vernis à ongles.

7° Insectifuge

Pour vous dépanner, vous pouvez vous équiper de lingettes insectifuges.

Mais si vous allez dans un endroit où les insectes piqueurs sont nombreux et voraces, vous devriez apporter un insectifuge puissant même si c’est sous forme liquide.

Contenu de mon sac transparent pour les liquides, gels et aérosols.

  1. crème de jour 50 ml
  2. 1 mascara 5 ml
  3. 1 rouge à lèvres
  4. crème solaire 100 ml
  5. insectifuge 100 ml (si nécessaire)
  6. 2 bouteilles de gel antibactérien, 18 ml chacune
  7. 1 bouteille de vernis à ongles transparent

Si je voyage au printemps ou en automne, je remplace la crème solaire et l’insectifuge par ma Crème de Soins Multi-Hydratante Teintée Clarins 50 ml

MarieBo a publié sur Amazon

https://www.amazon.fr/dp/B00LISNJXI