Survivre à une chirurgie buccale

Vous aimez ? Partagez !

Comment survivre a une chirurgie buccale

J’ai subi deux chirurgies buccales en l’espace de quelques semaines et je saisis l’occasion pour vous faire “profiter”, si on peut dire, de mon expérience. Une chirurgie buccale demande une sérieuse préparation si on veut s’en sortir le plus tôt possible et surtout avec un minimum de désagréments.

1° Choisir le bon moment pour votre chirurgie

Assurez-vous que votre chirurgien sera disponible pour vous revoir dans les jours qui suivent si vous en avez besoin. Prenez carrément un rendez-vous pour le suivi que vous annulerez si vous n’en avez pas besoin.

Par conséquent, planifiez votre chirurgie buccale bien avant les vacances de votre chirurgien pour ne pas vous retrouver sans support si vous avez des complications.

2° Soulager la douleur suite à une chirurgie buccale

Demandez à votre chirurgien de vous prescrire un analgésique et un antibiotique.

Vous aurez besoin d’analgésiques après une chirurgie buccale, c’est incontournable. Ma chirurgienne m’a même suggéré d’en prendre 1 heure avant l’intervention pour mieux préparer mon organisme à éviter les inflammations.

Quant à l’antibiotique, c’est surtout par mesure de sécurité. Vous ne voulez surtout pas vous retrouver dans une clinique pendant le week-end avec une infection.

Prévoyez aussi une compresse froide que vous garderez au congélateur. Autrement, vous pouvez aussi utiliser un sac de petits pois surgelés.

Évitez de vous mordiller la langue ou les joues tant que vous êtes encore sous anesthésie.

3° Contrôler les saignements

Mettez une compresse de gaze sur la plaie et gardez-la fermement en place. Changez-la une fois par heure.

Attendez 24 heures avant de vous rincer la bouche à moins que votre chirurgien buccal vous ait indiquer le contraire.

Si les saignements demeurent très abondants après 4 heures, appelez votre chirurgien pour lui demander conseil.

Évitez les liquides chauds, l’alcool et le tabac qui ralentissent la coagulation et retardent la cicatrisation.

4° Organiser votre quotidien

En résumé, suite à une chirurgie buccale, vous aurez de la difficulté à : manger, boire, parler et dormir.

Mastiquer est un luxe dont vous devrez vous passer pendant un certain temps. Prévoyez alors tout ce qu’il vous faut pour vous nourrir d’aliments liquides, mais nutritifs, pendant un certain temps.

Si vous n’avez pas un blender digne de ce nom, procurez-vous en un : ce sera votre meilleur ami dans la cuisine.

Vous vous en servirez pour faire des smoothies protéinés et des purées de toutes sortes.

Dépendant du type de chirurgie buccale, il est possible aussi que vous ayez de la difficulté à boire.

Chose certaine, vous apprécierez d’avoir des pailles à la portée de la … bouche tant que vous serez sous l’effet de l’anesthésie.

Votre sommeil sera possiblement perturbé par la douleur et par la difficulté à trouver une position relaxante au lit. Mais il y a un autre petit détail auquel je n’avais pas pensé.

Suite à une chirurgie buccale, on est porté beaucoup plus à saliver et ce, surtout la nuit ! Pour garder votre literie impeccable, il faut donc prévoir de recouvrir votre oreiller avec une serviette ou d’utiliser de vieilles taies d’oreiller.

Avertissez vos proches que vous aurez de la difficulté à parler pour une certaine période de temps et ne prévoyez pas de rendez-vous importants pour une période d’au moins 2 semaines.

J’ai constaté que le niveau d’énergie fluctue considérablement dans les jours qui suivent une chirurgie buccale. N’hésitez pas à faire des siestes quotidiennes.

Évidemment, dans la mesure du possible, prenez congé au travail et demandez de l’aide si vous avez des enfants.

5° Manger après une chirurgie buccale

Les smoothies protéinés et les purées de fruits ou de légumes vous aideront à passer au travers.

Mes recettes préférées :

  • smoothie fraises et chocolat
  • crème de lentilles à l’aneth
  • smoothie désaltérant : concombre, céleri, persil et citron

Cette alimentation temporaire doit répondre à tous les besoins de votre organisme : protéines, vitamines et particulièrement, les fibres !

Au besoin, prenez des suppléments vitaminés ou des compléments alimentaires.

Pensez également à ajouter des fibres en poudre à vos smoothies.

N’oubliez pas que votre système digestif doit s’adapter à ce changement. Buvez donc vos aliments à petites gorgées sinon, vous risquez d’avoir mal à l’estomac après chaque repas. J’en sais quelque chose !

Lors de vos sorties éventuelles, apportez un smoothie dans une bouteille thermos pour vous dépanner en cas de fringale.

Une chirurgie buccale importante demande souvent toute une adaptation. Choisissez bien votre chirurgien ou votre dentiste. Si cette personne ne vous inspire pas confiance, consultez quelqu’un d’autre. Il faut que vous vous sentiez à l’aise à 100% pour survivre à cette intervention. Et préparez-vous à l’avance, ainsi vous aurez l’esprit tranquille et mettrez toutes les chances de votre côté pour récupérer en toute sérénité suite à votre chirurgie buccale.

MarieBo a publié :

 

MarieBo Solutions